Le samedi 19 septembre 2020 | Site officiel de l’école | Nous joindre | Espace privé
Plaidoyer pour la tolérance
Par Élyse Charest

31 mai 2017Simon Cantin-D’Andre -

Bonjour les jeunes,

Je m’appelle Élyse Charest et je suis une élève de cinquième année. Depuis un certain temps, je constate qu’il y a des personnes qui disent des mots méchants et font des gestes incorrects envers les personnes handicapées dans la société en général. Dans cet article, je vais essayer de vous convaincre d’arrêter de rire des gens qui ne sont pas comme les autres, parce qu’ils peuvent se faire vomir et même parfois ce suicider tellement la méchanceté peut entraîner de la tristesse dans leur cœur d’or. De plus, savez-vous que ce n’est pas juste les handicapés enfants et adolescents du primaire et secondaire qui sont atteints de blessures verbales et physiques, mais aussi les adultes ? Voici quelques pistes d’actions réalistes qui seraient plus profitables pour le bien-être de chacun.

Tout d’abord, vous pouvez les inviter à votre maison pour faire des activités ensemble. Mais, vous pouvez aussi simplement jouer avec eux aux récréations. La personne différente sera très heureuse d’avoir un ami digne comme toi pour se confier. Lui dire de beaux compliments est très simple et il sera sûrement heureux pendant le reste de la journée grâce à toi, parce que tu lui as donné confiance en lui. Offrir un petit présent de temps en temps est aussi un cadeau formidable pour cet ami hors du commun. Finalement, j’espère que je vous aie convaincus d’être respectueux, car tout le monde a le droit d’avoir une vie agréable. Nous serons très contents d’aider avec quelques gestes. N’oubliez jamais que quand vous crachez en l’air ça va retomber sur vous un jour vous mais que les beaux et bons gestes reviennent également un jour ou l’autre.

Fin !!!

Merci d’avoir lu mon article

Élyse Charest, 5e année

Commission scolaire de Kamouraska—Rivière-du-Loup. Tous droits réservés. © 2010-2011.