Commission scolaire de Kamouraska—Rivière-du-Loup
RETOUR PAGE PRECEDENTE PAGE ENTREE PAGE ACCUEIL QUI FAIT QUOI COORDONNEES BOTTIN TELEPHONIQUE SITUATION GEOGRAPHIQUE CALENDRIERS RESEAUX SOCIAUX

Services de garde en milieu scolaire
La Commission scolaire de Kamouraska–Rivière-du-Loup est prête à accueillir les élèves dans tous ses établissements
28 août 2019

Rivière-du-Loup, le 27 août 2019 — Alors que l’embauche d’éducateurs et d’éducatrices semble ardue et que des fermetures de services de garde sont anticipées ailleurs en province, ici les parents et les élèves peuvent respirer ! Tous les services de garde des écoles de la Commission scolaire de Kamouraska–Rivière-du-Loup seront ouverts, et ce, à compter du premier jour de la rentrée scolaire. « Bien qu’il y ait encore quelques postes à combler, des éducateurs compétents et dévoués sont en poste pour accueillir nos élèves dans chacun des points de service. », a souligné monsieur Antoine Déry, directeur général de la commission scolaire.

De nouveaux services à Sainte-Hélène et Saint-Bruno
Au total, la commission scolaire compte dorénavant 27 services de garde. Soulignons que c’est deux (2) de plus que l’an dernier ! L’offre a récemment été bonifiée dans les municipalités de Sainte-Hélène et Saint-Bruno. Cette offre supplémentaire permet de répondre aux besoins des communautés et d’offrir un service de proximité à la quasi-totalité des familles du territoire.

Une approche proactive pour favoriser le recrutement
La préparation de la rentrée scolaire dans les services de garde des écoles a toutefois été de longue haleine. Dès l’hiver dernier, le Service des ressources humaines de la commission scolaire et le Centre de formation professionnelle Pavillon-de-l’Avenir (CFPPA) ont incité des participants à s’inscrire à une formule d’enseignement innovante ! Courte, qualifiante, rémunérée et axée sur l’apprentissage en milieu de travail, cette formation a été déployée dans le secteur de Rivière-du-Loup. C’est ainsi qu’onze personnes ont obtenu leur certification pour devenir éducatrices en service de garde en milieu scolaire. Elles ont aussitôt été recrutées pour travailler dans les services de garde des écoles de la commission scolaire. «  Dans le contexte de pénurie de main-d’œuvre, la commission scolaire avait, pour la rentrée scolaire 2019-2020, plus de 29 postes réguliers à combler. L’arrivée de ces recrues tombe à point, d’autant plus qu’elles connaissent déjà l’environnement de travail dans lequel elles vont s’épanouir. Elles y sont déjà reconnues !  », a souligné madame Martine Sirois, directrice du Service des ressources humaines de la commission scolaire.

Des précisions sur la formule d’enseignement choisie
L’attestation d’études professionnelles (AEP) Service de garde en milieu scolaire, requise pour pratiquer ce métier en milieu scolaire, a été offerte aux participantes en quatre mois (390 h), à raison de 25 heures par semaine. Dans ce cadre, une formule d’enseignement comportant un volet pratique important a été mise de l’avant. Chaque semaine, la moitié des heures de formation étaient offertes directement dans l’un des services de garde des écoles primaires sélectionnées. L’horaire avait été aménagé en fonction des heures d’ouverture. Ainsi, les participantes assistaient à leur cours au CFPPA le matin, pour ensuite compléter leur journée de formation au service de garde le midi et à la fin de la journée scolaire.

En plus d’acquérir leur certification après une période d’étude relativement brève et de vivre une expérience de travail enrichissante, rappelons qu’un autre avantage pour les participantes a été d’obtenir une rémunération salariale tout au long de leur formation.

Une offre renouvelée au Kamouraska cet automne
Cette formation sera de nouveau offerte cet automne avec la même formule d’enseignement. Cette fois-ci, les cours auront lieu dans les ateliers du CFPPA à Saint-Pascal ainsi que dans les services de garde des écoles du Kamouraska : « Cette formation avec apprentissage accru en milieu de travail a connu un franc succès ! Cette réussite et un besoin important de main-d’œuvre dans ce secteur nous ont incités à récidiver. », a indiqué monsieur Serge Pelletier, directeur adjoint du CFPPA.

Rôle des éducateurs et des éducatrices
Les éducatrices et les éducateurs détiennent un rôle clé dans l’écosystème des écoles. Ils s’occupent des enfants âgés de 4 à 12 ans, et ce, le matin, le midi et le soir, en dehors des heures de classe et pendant les journées pédagogiques. Ils œuvrent au sein d’une équipe scolaire et elles apportent leur soutien au développement global des élèves de plusieurs manières, comme dans l’organisation de projets récréatifs (cuisine, bricolage, activités scientifiques, etc.), dans le soutien au développement d’habiletés sociales (respect, esprit de coopération, etc.) ainsi que dans l’accompagnement pour les devoirs et les leçons.

Pour toute demande d’inscription à ce programme d’études, veuillez communiquer avec le Service aux entreprises et à la main-d’œuvre du CFPPA à l’adresse formation@cskamloup.qc.ca ou par téléphone au numéro 418 862-8204, poste 2428.

– 30 –

Source :
Elisabeth Côté
Conseillère aux communications
Commission scolaire de Kamouraska–Rivière-du-Loup
Téléphone : 418 862-8201, poste 3065
Site Internet : www.cskamloup.qc.ca

Version PDF du communiqué



Mentions légales | Équipe du Webmestre | Syndication RSS
Commission scolaire de Kamouraska—Rivière-du-Loup. Tous droits réservés. © 2008-2015.