Commission scolaire de Kamouraska—Rivière-du-Loup
RETOUR PAGE PRECEDENTE PAGE ENTREE PAGE ACCUEIL QUI FAIT QUOI COORDONNEES BOTTIN TELEPHONIQUE SITUATION GEOGRAPHIQUE CALENDRIERS RESEAUX SOCIAUX

Le programme étude-sport-musique en place dès cet automne
École polyvalente La Pocatière
31 mai 2019

À compter de l’automne prochain, l’École polyvalente La Pocatière offrira un tout nouveau parcours : le programme étude-sport-musique. Ce programme trouve ancrage dans les projets pédagogiques particuliers du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES). La direction de cet établissement scolaire prévoit qu’une cinquantaine d’élèves en feront partie dès l’année scolaire 2019-2020. Le programme étude-sport-musique soutiendra les élèves dans la pratique de leur discipline et dans la réussite de leurs études au secondaire. Il leur permettra de concilier leurs objectifs scolaires et disciplinaires, en accordant la priorité à leur réussite scolaire. En somme, il se traduira par une valeur ajoutée dans la formation globale des élèves.

Pour Mme Kathy Fortin, directrice adjointe, qui pilote ce dossier depuis août dernier en collaboration avec un comité ad hoc, la mise en place de ce programme unique sur notre territoire découle d’une réflexion qui a été amorcée il y a plus d’un an.

« À la suite des consultations que nous avons menées, il est clairement émergé que nous devions miser sur nos forces. Notre école est reconnue en matière de sport et de musique. Depuis de nombreuses années, nos équipes sportives se démarquent aussi bien au football, au basketball qu’au volleyball. Nos ensembles de musique remportent des prix prestigieux au Québec et au-delà de nos frontières dans des concours de haut vol. Cette réussite, nous la devons à notre équipe-école. Nous pouvons compter sur une équipe d’entraîneurs engagés, bien plus déterminés, qui possèdent une expertise hors du commun. Depuis plusieurs années, nous avons, au sein de notre équipe, des enseignants de musique qui amènent nos élèves à se dépasser, voire à se surpasser. »

Selon la directrice adjointe, les programmes de projets pédagogiques particuliers ont fait leurs preuves.

« Au Québec, il existe plus de 600 programmes du genre. Le nôtre tient compte de notre réalité, de notre milieu. Il sera l’un des piliers sur lequel reposera notre nouveau projet éducatif. Par cette nouvelle offre de formation, nous désirons répondre encore plus adéquatement aux besoins présents et futurs de notre clientèle. Nous désirons développer davantage l’autonomie, la rigueur et la maturité de nos élèves. Plus précisément, nous désirons augmenter le taux de réussite de nos garçons, continuer de bien soutenir nos filles et augmenter les chances de réussite de nos élèves qui ont un plan d’intervention. »

Les élèves inscrits à ce nouveau programme seront choyés. Une attention particulière sera apportée à la nutrition, au bien-être physique et mental, à la gestion de temps et de stress. Bien plus, les élèves athlètes et musiciens pourront compter sur un encadrement de premier plan.

« Bien entendu, les élèves en seront les grands bénéficiaires. Ils feront leurs apprentissages dans un environnement beaucoup plus stimulant, un horaire adapté à leurs besoins qui intégrera le midi. Un enseignant sera responsable par discipline. Il assurera le lien avec les autres membres de l’équipe-école. Il remplira le cahier de suivi du programme. Chose certaine, tout sera mis en place pour que l’élève puisse s’épanouir pleinement. Notre programme répondra parfaitement à la politique du MEES sur l’adoption de saines habitudes de vie. Il est démontré que la pratique de l’activité physique tout comme celle de la musique favorisent la concentration, la coordination et le développement global de l’élève. Elles sont aussi d’excellentes sources de motivation pour réussir. »

Si le volet musical relié au stage band Mélojazz s’adresse aux élèves de la première à la cinquième secondaire, ce ne sera pas le cas du volet sportif. Les élèves athlètes pourront y accéder à compter de la troisième secondaire. C’est à ce moment que ces derniers vont pouvoir se joindre aux équipes juvéniles des Phénix. Au cours des prochaines années, l’École polyvalente La Pocatière entend mettre en place un parcours de développement pour faciliter le passage harmonieux des mini-Phénix vers les équipes benjamines, cadettes et enfin, juvéniles. Ce parcours permettra aux élèves de mieux se connaître, de se développer progressivement, et ce, en pratiquant plus d’un sport, d’apprendre à performer, puis à gagner.

Soulignons en terminant que les concentrations ne seront pas pour autant abandonnées. En place depuis plus de quinze ans, elles se retrouveront au parascolaire. Leur nombre sera diminué pour ne retenir que les plus populaires tels les arts martiaux, la brigade culinaire, les échecs et l’expo-sciences.

L’École polyvalente La Pocatière fait partie de la Commission scolaire de Kamouraska–Rivière-du-Loup qui offre des services éducatifs de niveau primaire, secondaire, formation professionnelle et formation générale des adultes à plus de 7 000 élèves, jeunes et adultes. La commission scolaire couvre 32 villes et municipalités réparties sur les territoires de la MRC de Kamouraska, de Rivière-du-Loup et d’une partie de la MRC de L’Islet. Elle compte plus de 900 employés dont plus de 90 % œuvrent directement auprès des élèves.

Document complémentaire :

- Version pdf du communiqué de presse



Mentions légales | Équipe du Webmestre | Syndication RSS
Commission scolaire de Kamouraska—Rivière-du-Loup. Tous droits réservés. © 2008-2015.