Commission scolaire de Kamouraska—Rivière-du-Loup
RETOUR PAGE PRECEDENTE PAGE ENTREE PAGE ACCUEIL QUI FAIT QUOI COORDONNEES BOTTIN TELEPHONIQUE SITUATION GEOGRAPHIQUE CALENDRIERS RESEAUX SOCIAUX

Les équipes de la Commission scolaire de Kamouraska–Rivière-du-Loup fin prêtes pour les 11 et 12 mai 2019
Grand défi Pierre Lavoie - La course
19 avril 2019

L’École polyvalente La Pocatière, l’École secondaire Chanoine-Beaudet et l’École secondaire de Rivière-du-Loup participeront, les 11 et 12 mai 2019, à la Course du Grand défi Pierre Lavoie au secondaire. L’objectif de ce défi est de courir à relais la distance entre Québec et Montréal, soit l’équivalent de 260 kilomètres. En vue de préparer les équipes qui se sont inscrites à cet événement sportif d’envergure, l’École secondaire de Rivière-du-Loup a tenu, le 18 avril dernier, une journée de simulation, journée à laquelle ont aussi participé des élèves du primaire du secteur de Rivière-du-Loup de la Commission scolaire de Kamouraska–Rivière-du-Loup. En plus de prendre part à plusieurs courses, les élèves ont assisté à des communications portant sur la nutrition, l’endurance, la détermination et la différence. Parmi les conférenciers figurait M. Benjamin Ouellet, un jeune athlète non voyant qui a remporté récemment la médaille d’argent lors des Championnats canadiens d’athlétisme en salle avec ses coéquipiers lors de l’épreuve du 4 x 200 mètres.

Pour la directrice de l’École secondaire de Rivière-du-Loup, Mme Sylvie Soucy, cette journée de simulation constitue une étape importante dans la préparation des élèves athlètes en vue de la course du mois de mai prochain.

« C’est le dernier droit avant le grand événement. Dans nos trois écoles, ce sont quelque 120 élèves et accompagnateurs qui ont débuté leur entraînement depuis plusieurs mois, voire depuis l’automne dernier, en vue d’être fin prêts à faire la distance entre Québec et Montréal à la course à relais. Beau temps, mauvais temps, le jour et la nuit, cette course est un défi, un grand défi ! La journée d’aujourd’hui permet à nos élèves de vivre un entraînement collectif pour mieux se connaître et célébrer ensemble les bienfaits de l’activité physique. Le Grand défi Pierre Lavoie dans lequel ils se sont engagés fait partie des événements les plus médiatisés au Québec en matière de saines habitudes de vie. En y participant, nous entraînons toute une génération d’adolescentes et d’adolescents afin qu’ils goûtent au plaisir des bienfaits d’une vie plus active, le tout enrobé d’un grand « happening » à valeurs humaines ! »

Membre organisateur de cette journée de simulation, le triathlonien Stéphane Perreault, enseignant en éducation physique de l’École secondaire de Rivière-du-Loup, s’est attardé à l’approche mise de l’avant pour s’assurer d’une préparation physique et mentale optimale.

« Tout comme pour les deux autres écoles secondaires, nous avons apporté une attention particulière à la préparation physique et mentale de nos élèves-athlètes. Depuis l’automne dernier, les jeunes s’entraînent à raison d’une à deux fois par semaine, le tout sous la supervision d’un adulte. Ils sont invités à poursuivre leur préparation le weekend en effectuant une à deux autres sorties supplémentaires. C’est la méthode d’entraînement par intervalle que nous avons utilisée pour faire progresser nos élèves. Ces entraînements alternent des fractions d’efforts et des fractions de repos. On module alors la durée et l’intensité des fractions plus l’on s’approche du défi. Aujourd’hui, afin de simuler les conditions de la course à relais, on a reproduit une partie de journée telle qu’elle se vivrait pendant ce weekend. Par conséquent, les élèves effectuent 1,6 kilomètre toutes les heures. »

En conférence de presse, la directrice de l’École secondaire de Rivière-du-Loup a tenu à remercier les gens et les partenaires qui ont rendu possible la tenue de cette journée de simulation.

« Merci à Mme Edith Samson, présidente de la commission scolaire, qui nous fait honneur de sa présence à ce grand rassemblement des trois écoles secondaires. Merci à M. Pierre Dubillard, propriétaire des restaurants McDonald de Rivière-du-Loup et de La Pocatière, qui est lui-même un sportif actif dans notre communauté. Merci à mes collègues des deux autres écoles secondaires de soutenir les initiatives de leur école pour permettre à nos élèves de participer à ce défi qui demeurera pour tous un souvenir parmi les plus chers. Merci à tous les responsables de chacune de nos écoles qui prennent en charge cette activité remplie de dépassement personnel. Merci enfin aux médias de se joindre à nous pour faire rayonner ce bel événement et, par le fait même, partager l’information à toute la population qu’une société en santé est une société vivante et créatrice. »

L’École polyvalente La Pocatière, l’École secondaire Chanoine-Beaudet et l’École secondaire de Rivière-du-Loup font partie de la Commission scolaire de Kamouraska–Rivière-du-Loup qui offre des services éducatifs de niveau primaire, secondaire, formation professionnelle et formation générale des adultes à plus de 7 000 élèves, jeunes et adultes. Elle couvre 32 villes et municipalités réparties sur les territoires de la MRC de Kamouraska, de Rivière-du-Loup et d’une partie de la MRC de L’Islet. Elle compte plus de 900 employés dont plus de 90 % œuvrent directement auprès des élèves.

Document complémentaire :

- Version pdf du communiqué de presse



Mentions légales | Équipe du Webmestre | Syndication RSS
Commission scolaire de Kamouraska—Rivière-du-Loup. Tous droits réservés. © 2008-2015.