Commission scolaire de Kamouraska—Rivière-du-Loup
RETOUR PAGE PRECEDENTE PAGE ENTREE PAGE ACCUEIL QUI FAIT QUOI COORDONNEES BOTTIN TELEPHONIQUE SITUATION GEOGRAPHIQUE CALENDRIERS RESEAUX SOCIAUX

Vincent Lévesque devient le premier récipiendaire de cette prestigieuse coupe
Trophée Phénix
4 avril 2019

Lors d’un souper-bénéfice en vue de recueillir des fonds pour le programme football, M. Vincent Lévesque, un jeune athlète qui fait partie du Rouge et Or de l’Université Laval, s’est vu remettre le trophée Phénix de l’École polyvalente La Pocatière. Il devient ainsi le premier récipiendaire de ce trophée qui vise à reconnaître une ou un ancien élève qui s’est démarqué par sa persévérance et par son accomplissement à titre d’athlète de haut niveau. Cette reconnaissance lui a été remise par M. Yvan Tardif qui est maintenant à la retraite, lui qui a été successivement directeur de l’École polyvalente La Pocatière, fondateur et entraîneur de l’équipe de football de cette école secondaire, et directeur général de la Commission scolaire de Kamouraska–Rivière-du-Loup.

La directrice de l’École polyvalente La Pocatière, Mme Caroline Dufour, a profité de la tribune qui lui était offerte pour souligner l’implication de M. Tardif dans le développement du programme football des Phénix au cours des 20 dernières années. Ce dernier a été chaleureusement applaudi par les quelque 200 convives présents à la soirée reconnaissance.

Un jeune homme déterminé, doté d’une grande force de caractère

Le parcours de Vincent – qui étudie actuellement en marketing et en finance à l’Université Laval – a de quoi impressionner tant sur le plan individuel que collectif.

Gentilhomme réservé qui est reconnu pour son esprit d’équipe, Vincent est toujours resté attaché à son école secondaire. C’est avec empressement qu’il a accepté de participer à l’activité de financement, apportant dans ses bagages la coupe Vanier, coupe que le Rouge et Or de l’Université Laval a remportée en novembre dernier. Plusieurs personnes ont profité de sa présence pour se faire prendre en photographie devant la coupe. Par la suite, a suivi un bien-cuit impliquant des anciens entraîneurs qui ont mis en lumière la grande détermination et surtout la force de caractère du jeune footballeur alors qu’il évoluait pour les Monadnocks (le Blanc et Jaune) au primaire, les Phénix au secondaire, puis les Gaulois au collégial. Plusieurs de ses amis sont aussi venus lui rendre hommage via des capsules vidéo touchantes, la plupart du temps des plus humoristiques.

Un modèle pour les jeunes élèves-athlètes de son école

Dans une brève allocution, Vincent a tenu à remercier tous les gens qui, de près ou de loin, l’ont accompagné en vue de réaliser son rêve de devenir joueur de football de haut niveau.

« Je tiens à remercier mes professeurs, les membres du personnel, les coachs. Toutes ces personnes ont eu un impact majeur sur mon développement comme étudiant athlète. Au cours de mon parcours scolaire, j’ai eu la chance de pratiquer plusieurs sports : le basketball, le football et le hockey. Pour moi, c’est la meilleure façon de mener un athlète à son plein potentiel. Je tiens à remercier mes parents qui m’ont encouragé dans ces trois sports. Je terminerai en donnant un conseil aux jeunes athlètes qui sont présents ici, ce soir. C’est de toujours faire preuve d’attitude autant sur le terrain qu’à l’extérieur du terrain. Cela implique d’être une bonne personne, de se forcer à l’école, d’avoir de bonnes notes. Cela implique aussi d’être un bon coéquipier, un bon adversaire. C’est de cette manière-là que vous allez pouvoir atteindre tous vos objectifs, que vous allez mettre toutes les chances de votre côté, et si un jour votre rêve est de gagner la coupe Vanier, alors de cette manière-là, vous allez vous rapprocher de votre but. »

« Merci à tous les gens qui oeuvrent au développement du programme de football des Phénix. Merci de permettre aux jeunes de pratiquer ce merveilleux sport qui inculque des valeurs importantes dans notre société telles que l’éthique au travail, la persévérance, l’esprit d’équipe, le respect de l’adversaire, le dépassement de soi et le désir d’exceller. Merci de permettre à ces jeunes de s’accrocher à un sport qui leur tient à cœur, qui leur permet de se motiver jour après jour à aller à l’école. Merci de leur permettre de vivre des moments inoubliables ! », de conclure le jeune homme.

Un avenir prometteur

Pour la prochaine saison, Vincent aura l’opportunité d’être de l’alignement partant à la défensive du Rouge et Or qui aspire à une onzième coupe Vanier. S’il continue à progresser, ses entraîneurs, tant du secondaire, du collégial que de l’université, ont indiqué qu’ils ne seraient nullement surpris de le voir un jour dans la Ligue canadienne de football comme demi-défensif, position qu’il occupe depuis qu’il joue dans les rangs universitaires.

Honneurs individuels :

- Le trophée du joueur s’étant le plus amélioré après sa deuxième saison (vote des joueurs et entraîneurs)
- La distinction Full Patch remise aux joueurs qui remplissent des critères d’excellence lors des cycles de préparation physique

Honneurs collectifs :

- Deux coupes Vanier
- Deux coupes Utech (demi-finale canadienne)
- Une coupe Mitchell (demi-finale canadienne)
- Trois coupes Dunsmore (Champion RSEQ)
- Deux championnats de saison régulière

L’École polyvalente La Pocatière fait partie de la Commission scolaire de Kamouraska–Rivière-du-Loup qui offre des services éducatifs de niveau primaire, secondaire, formation professionnelle et formation générale des adultes à plus de 7 000 élèves, jeunes et adultes. Cette dernière couvre 32 villes et municipalités réparties sur les territoires de la MRC de Kamouraska, de Rivière-du-Loup et d’une partie de la MRC de L’Islet. Elle compte plus de 900 employés dont plus de 90 % œuvrent directement auprès des élèves.

Documents complémentaires :

- Version pdf du communiqué de presse
- Résumé de la soirée (document vidéo)
- Discours de Vincent (document vidéo)

Photographie : Patrice Audet



Mentions légales | Équipe du Webmestre | Syndication RSS
Commission scolaire de Kamouraska—Rivière-du-Loup. Tous droits réservés. © 2008-2015.